Une amie francaise vient de m’envoyer un mail me disant qu’une bombe avait explosé a Kathmandou - c’est bien car je n’étais pas au courant - c’était bien vrai - mais les gens ici sont tellement occupés a faire la fête pour le nouvel an, qu’il ne pensent pas à autre chose - en fait j’ai l’impression qu’ils confondent les bombes avec des pétards - donc tout va bien ici - par contre j’ai vue le sang couler... Dashain Festival au Népal... c’était hier, et cela correspondait au jour d’abattage des animaux, en vue de la fête qui se prépare pour le nouvel an. C’était donc un jour sanglant . Je n’ai jamais vu autant de viande sanguinolente dans les rues, sur les trottoirs...peut-être que les maoistes vont faire une trève!

Comme Nyima est en vacances, nous en profitons pour sortir un peu de la ville. Après des heures passées face à mon ordinateur, j’avais vraiment besoin de me dégourdir les jambes et de profiter de la campagne népalaise, toujours aussi magnifique. Nous sommes donc partis tôt hier matin vers le monastère de Kopan, que nous apercevons de chez nous tout en haut d’une colline, avec un peu plus loin sur une autre colline, le monastère de Pullahari, tels deux frères jumeaux. En route, nous avons croisé quelques moines de nos connaissances et fait un peu de causette comme il est d’usage. Puis nous avons grimpé tout en haut de Kopan Hill. Il faisait beau temps, un peu orageux mais pas trop chaud, et le paysage était splendide.

(...)